dunst: notifications minimalistes et élégantes

On a découvert dunst récemment, qui est un daemon de notifications qui conviendra aux utilisateurs de Tiling Window Managers — en particulier — car d’un aspect magnifiquement simpliste et agréablement léger.
Et lorsque les couleurs sont bien choisies, obtenir de très jolis résultats devient un véritable délice :3. Petite démonstration ?

démonstration de Dunst

S’il y a plusieurs avantages à retenir je dirais successivement : affichage de plusieurs notifications simultanément (tel que sur l’image ci-dessus), personnalisation poussée (soit le choix des couleurs en fonction du niveau d’urgence de la notification, le choix de la taille, la position, et autres concernant le comportement), et la possibilité de définir un délai d’inactivité.

Concernant ce dernier point, c’est magique. Si défini à 40s dans le fichier de configuration (dunstrc), toutes les notifications qui apparaitront après un tel délai d’inactivité (du clavier et de la souris) ne disparaîtront pas. Elles resteront affichées à l’écran, jusqu’à votre retour (soit le délai par défaut d’affichage d’une notification après un nouveau signe d’activité).

Pour ce qui est de son fonctionnement, dunst écoute bien évidemment le fameux notify-send. Et l’on est d’ailleurs en mesure, via cette commande, de choisir à la volée une couleur de fond/de texte, tout comme une icône symbolique ; comme suit :

$ notify-send "Personnalisation" "de belles couleurs en perspective" -h string:bgcolor:#3B6B29 -h string:fgcolor:#D9FFCB

qui donnerait…

notify-send permet le choix de couleurs à la volée

Mon fichier de configuration dunstrc est donc à retrouver sur Github, si vous souhaitez retrouver mes couleurs ou mes choix de positionnement.

Je vous invite enfin, bien évidemment, à consulter la documentation qui n’est pas bien sorcière, je vous l’assure. À noter finalement, pour nos amis Archlinuxien, que son installation ne demandera pas davantage qu’un pacman -S dunst ; ou, pour les plus téméraires yaourt -S dunst-git.

Niléane