Adoption du clavier BÉPO

On connait bien sûr la disposition de clavier standard francophone AZERTY. Celui-ci contient la plupart des caractères essentiels à l’écriture d’un Français correct (dans une très certaine limite). Eh bien mon ami, sache qu’il en existe d’autres qui ne manquent pas d’avantages, dont la disposition BÉPO. Et c’est à partir de ce moment que je prends le rôle de promoteur non-corrompu.

Un clavier à la disposition BÉPO

Cette fameuse disposition a été conçue selon la méthode Dvorak ; elle utilise une ergonomie des plus ingénieuses. En plaçant les lettres les plus usuelles de l’alphabet sur la ligne centrale du clavier, et en concentrant les voyelles sur la gauche, une réelle logique se met en place et permet une frappe à dix doigts facilitée. (image explicative ci-dessous)
Ah mais ce n’est pas tout, puisque BÉPO contient de manière simple tous ces caractères que nous avons toujours eu du mal à taper : les guillemets « et » — les majuscules particulières É È Ë À Ầ Æ Œ Ö Ù et notamment Ç (qui nous manque souvent cruellement) — Le tiret quadratin — les symboles monétaires — et autres moins courants pour nous francophone… Enfin, il faut savoir que la disposition BÉPO est libre de droits.

Aimant me qualifier de francophile, je me suis décidé et me suis lancé dans l’apprentissage.
Avant toute chose, il nous faudrait le matériel, dirait chacun. Or, cette disposition est configurable sur n’importe quel système d’exploitation, et surtout utilisable avec n’importe quel clavier. Étonnant n’est-ce pas ? Oui, l’objectif principal est bien sûr de pouvoir taper à l’aveugle, sans avoir à regarder son clavier. Mais nous sommes durs en affaires ; il suffira alors soit de quelques minutes pour transformer votre clavier actuel (autocollants maison, collages et découpages), soit de 4 petits euros pour acheter des autocollants pré-faits, et si votre argent vous encombre de trop vous pourriez éventuellement acheter directement un clavier.

Comparaison d'utilisation entre la disposition AZERTY et la disposition ergonomique BÉPO

Il est indiqué que l’apprentissage et l’adaptation totale (= vitesse de frappe habituelle retrouvée) peuvent s’installer en 4 à 8 semaines.
Les exercices de frappe proposés m’auront permis de m’en sortir et de mémoriser la disposition des touches intuitivement. Aujourd’hui et après 5 semaines, je suis capable d’écrire sans regarder mon clavier en utilisant 10 doigts, ou presque (le terrible symptôme du doigt qui tombe à coté).

Niléane